La musicothérapie pour réincarner son corps

Une aide précieuse pour les troubles alimentaires

A l’Hôpital Saint Vincent de Paul à Lille, le Docteur Dodin traite des patients victimes de trouble de l’alimentation comme la boulimie ou l’anorexie. Des jeunes filles, pour la plupart, ont perdu le contact avec leur propre corps, elles sont comme « désincarnées ». La musicothérapie permet au corps de bouger, de danser, de vibrer au son de la musique, de comprendre à nouveau les mouvements de son corps. Ce travail libère des émotions fortes, provoquant ainsi de véritables déclics pour amorcer la guérison.

Diminution des prescriptions médicamenteuses

Le Docteur Dodin de l’Hôpital Saint Vincent de Paul à Lille en a la certitude, la musicothérapie diminue la prescription d’anxiolytiques et de somnifères dans le cas des troubles de l’alimentation. Les anorexiques sont coupés de leurs émotions, et la musique les aide à en ressentir à nouveau.

Guérir plutôt que « se divertir »

Certains professionnels de santé ouvrent les portes de leur service à la musicothérapie, s’attendant à passer un « bon moment ». C’est le cas de Patricia Desprez, infirmière à l’Institut Catholique de Lille, très émue, elle raconte avoir vu réagir un patient dans le coma. Ce fut pour elle un véritable choc, un moment très émouvant.

Tout savoir sur la musicothérapie à l’Hôpital Saint Vincent de Paul : https://www.saintvincentdepaul-lille.fr/actualites-saint-vincent-de-paul.html/anorexie-boulimie-HDJ-TCA.html

Si la musique vous fait vibrer, vous aimerez aussi cette vidéo : Grand Corps Malade aime le public du Nord!

Vues : 244
Likes : 15
Publié le 12/11/2019
Categories :
Thématiques :
Partager :
Partager :

Les commentaires sont clos.